Somewhere Around Nothing

Il était une fois... les Maraudeurs. Venez réécrire ce conte, laissez planer votre imagination et faites nous une histoire !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La Chute de Zendrar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xenophilius Lovegood
Xenophilius Lovegood
Something, somewhere went terribly wrong !


Masculin Age : 29
Messages : 6

Humeur : Un petit rayon de soleil sur pattes !
Baguette : 29,5 cm, bois de pommier, poussière de Farfadet
Sort favori : Il y en a trop oO

Guide de l'élève
Patronus: Un Raspoutlit à poil dru (une loutre pour le commun des mortels...)
Épouvantard: Crocodiles !! Aaaah !
Freestyle:

La Chute de Zendrar Vide
MessageSujet: La Chute de Zendrar   La Chute de Zendrar Icon_minitimeJeu 27 Mai - 20:39

La langue entre les dents, les yeux plissés, une expression d'extrême concentration sur le visage, Xeno approcha lentement la carte des autres. Il ne devait pas échouer, sinon le royaume de Zendrar en paierait le prix ! Il devait être digne du rôle qui lui avait été confié ! Mais, c'était trop difficile... Il craignait l'échec.

Une petite goutte de sueur glissa le long de sa tempe pour se perdre dans ses cheveux châtains en pagaille. Il avait passé un bandeau dans ceux-ci aujourd'hui ou plutôt, une petite corde qui faisait le tour de son crâne, mais plutôt que de garder éloigné les cheveux rebelles, ils lui tombaient encore plus dans le visage.

Ce matin, bien tôt comme d'habitude, Xenophilius avait sauté de sa couche. Il était à Poudlard ! Il retrouvait tous ses amis et recommençait les cours si intéressants ! Et de plus, il avait pris un nouveau cours. Bref, rien de mieux pour commencer l'année. Et Xeno voyait toujours tout très positivement. Ainsi allait sa vie.

Le jeune homme était bien vite passé à la salle de bain, où il avait pris une douche rapide avant de s'habiller en quatrième vitesse. Encore une fois, sa chemise n'était rentrée qu'à moitié dans ses pantalons, sa cravate était mal nouée et il avait laissé sa cape de côté pour la simple et bonne raison qu'il avait oublié qu'il en avait une.

Un dernier regard pour le dessous de son lit, histoire de bien s'assurer que le crocodile ne s'y trouvait pas encore - il l'avait entendu cette nuit ! - puis il sortit rapidement de son dortoir alors que pourtant, tout le monde dormait encore. Il observa rapidement les environs. Quelques élèves bien matinaux étaient déjà debout, mais malheureusement, sa meilleure amie n'était pas de ce lot.

Il attrapa un jeu de cartes qu'il avait laissé sur le bord d'une fenêtre la veille et qui était miraculeusement encore là, puis sortit rapidement de la salle commune, direction la Grande Salle. Il serait là avant tout le monde ! Et il ne fabulait pas cette fois, car lorsqu'il entra dans la pièce immense, elle était bel et bien vide.

Le petit Serdaigle s'amusa un instant à créer de l'écho, répondant à celle-ci lorsqu'elle lui parvenait. Il ne remarqua pas le regard inquisiteur d'un élève qui, dans le coin de la salle, se faisait assez silencieux et effacé pour que Xeno ne l'ait pas remarqué. Et même s'il l'avait vu, qu'est-ce que ça aurait changé !? C'est cool l'écho !!


- Dam dam di dam doom !!

Chantonnant, Xenophilius allait s'assoir tout en gambadant à moitié à la table des Ser... pentards. Mais ça, il ne l'avait sûrement pas remarqué. Il ouvrit le paquet de carte et c'est là que commença la périeuse quête de Zendrar.

Un magnifique château... de cartes.

Il fallait qu'il le fasse ! Il fallait qu'il mette toutes les cartes au bon endroit et qu'elles ne tombent pas car sinon, le royaume périrait et avec lui, toute sa dignité ! Xenophilius était extrêmement concentré et était sur le point de mettre la touche final à son "chef d'oeuvre", mais il hésitait. Devait-il placer cette carte tout au sommet pour que le roi ait un plus grand château que celui du royaume voisin, donc une meilleur visibilité ? Ou bien devait-il être sage et la placer plutôt à la base ? Car le mouvement à la base serait bien moins risqué !


- Oh, mon bon roi... Vous valez tous les risques encourus et pour vous, je saurai faire fi du danger !

Il approcha très lentement la carte du haut de la tour la plus élevée du château. C'était vrai qu'en fait, ce château de cartes était assez impressionnant. Composé de toutes les cartes d'un jeu sorcier, donc d'une centaine, il était assez large et comportait trois tours mineures et une tour majeure au centre de celui-ci. On voyait que Xenophilius avait beaucoup de temps à perdre...

Mais, au moment même où il posait la carte, quelqu'un surgit derrière lui, le faisant sursauter... et le château tomba.

Xenophilius se leva brusquement, un air de défi passablement comique sur le visage. Il brandit une épée invisible devant le nouvel arrivant, s'exclamant :


- Vil démon ! Vous êtes un envoyé du roi Rasgar ! Avouez votre méfait et je vous laisserai la vie sauve !!

Bah quoi...? Un peu trop pris dans son imagination fertile à souhait... Mais c'était Xenophilius, oui !
_________________
La Chute de Zendrar 2gybp7a
    « Ah! vous dirai-je maman,
    Ce qui cause mon tourment.
    Papa veut que je raisonne,
    Comme une grande personne.
    Moi je dis que les bonbons,
    Valent mieux que la raison ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Chute de Zendrar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Somewhere Around Nothing :: Poudlard :: Le Rez-de-Chaussée :: La Grande Salle-